Asthme allergique

L'asthme allergique désigne les difficultés respiratoires en lien direct avec une réaction allergique. Il se déclare lorsque les voies respiratoires sont en contact avec un allergène auquel elles sont hypersensibles. Contrairement à l' asthme qui est une maladie chronique, celui-ci ne se déclenche pas à l'effort physique par exemple, mais uniquement en cas d'exposition à un allergène spécifique. Quelles sont les causes, symptômes et traitements de l'asthme allergique?

Un service plebiscité

3,987 avis clients

4.8/5
Service tout inclus:

Pas de frais cachés

Privé et confidentiel:

Emballage discret et paiement

Médicaments d'origine:

Prescriptions par nos médecins agréés

Traitement livré à votre porte en 3 étapes faciles
Completez votre questionnaire médical
Choisissez votre traitement
Bénéficiez de la livraison 24h offerte
Traitement disponible Asthme
Boite Ventoline inhalateur
4.8/5 - 615 Avis

Ventoline

  • Efficacité contre les crises d'asthme dès 10 minutes et pendant 5h
  • Evite la contraction musculaire des bronches et réduit la toux
  • Aérosol-doseur facile à d'utilisation
Clenil Modulate having less side effects
4.6/5 - 11 Avis

Beclospray

  • Soulage les symptômes et prévient les crises d'asthme
  • Disponible en inhalateur
  • Contient un stéroïde anti-inflammatoire qui réduit le risque d'attaque
  • Disponible en différents dosages
Flixotide
4.7/5 - 6 Avis

Flixotide

  • Ce médicament est disponible en aérosol ou en inhalateur.
  • Agit en tant qu' anti-inflammatoires (fluticasone) pour minimiser les irritations et les gonflements
  • Utilisé quotidiennement, il réduit le risque de crises d'asthme
  • Disponible en inhalateur ou en nébuliseur, de 50 à 250 mcg
Afficher plus de traitements

Causes de l'asthme allergique

L'asthme allergique est la conséquence directe d'une réaction inflammatoire provoquée par une substance allergène obstruante contre laquelle l'organisme sensibilisé se défend en produisant des anticorps. Les difficultés respiratoires peuvent se déclencher en cas de pic de pollution athmosphérique, d'exposition à des solvants, à la fumée de cigarette ou aux produits chimiques, mais les causes les plus fréquentes de l'asthme allergique sont le pollen, les acariens et les poils de chat.

Symptômes de l'asthme allergique

Lorsque les particules de poussière ou de pollen entraînées par la respiration parviennent à se frayer un chemin jusqu'au nez, le sujet est dans un premier temps pris d'éternuements. Il s'agit de la première réaction de défense du corps qui cherche à se débarrasser des plus grosses particules allergènes. Lors de la réaction allergique respiratoire, c'est ensuite le muscle lisse bronchique qui est solicité pour expulser les plus fines particules : on se met alors à tousser. Le corps se défend ensuite en produisant du mucus et une inflammation qui bloquent les poumons, les bronches, le nez, et induisent alors les difficultés respiratoires. On reconnaît l'asthme à la respiration sifflante par la bouche. Attention à ne pas confondre les symptômes de la rhinite allergique avec l'asthme allergique : même si les deux réactions peuvent se déclarer en même temps, on préférera prescrire un spray nasal corticoïde pour soulager la première et un bronchodilatateur pour la seconde.

Traitements de l'asthme allergique

Avant toute chose, il est important d'établir un diagnostic afin d'identifier l'allergène responsable des difficultés respiratoires. Une fois les résultats des tests obtenus, il appartient ensuite au patient d'éviter au maximum tout contact avec ledit allergène. Des mesures simples relatives à l'hygiène de vie doivent également être mises en place : pensez à aérer chaque jour votre intérieur, changez vos draps régulièrement, ne laissez pas la poussière s'installer et utilisez des produits ménagers non toxiques. Evidemment, si une personne de votre entourage fume, priez-la de fumer à l'extérieur. Par la suite, différents traitements permettent de soigner l'asthme allergique, ou au moins d'espacer le déclenchement de crises et difficultés respiratoires :

La désensibilisation

La désensibilisation est un processus qui expose le patient à la substance allergène chaque semaine et en quantité croissante pendant plusieurs mois (voire plusieurs années). La désensibilisation fonctionne comme le vaccin et permet de lutter ainsi contre l'asthme allergique.

Les corticoïdes ou antihistaminiques

Les corticoïdes ou antihistaminiques sont des traitements envisagés pour lutter contre les allergies. Conditionnés en médicaments oraux ou en sprays, ils peuvent être utilisés en prévention ou pour traiter directement l'inflammation en cas d'épisode d'asthme allergique, comme des vacances à la campagne particulièrement exposées au pollen.

Les bronchodilatateurs

En cas de crise d'asthme allergique grave, les bronchodilatateurs de type Ventoline peuvent réduire l'inflammation des bronches, calmer une quinte de toux et permettre au sujet de retrouver une respiration normale. Un traitement de fond de l'allergie sera toutefois recommandé en complément.

A lire également : Les traitements de la rhinite allergique, Que faire en cas de crise d'asthme?.