On estime que 90% des fumeurs rechutent après leur sevrage tabagique. Arrêter définitivement la cigarette est réputé très difficile, ce qui décourage un grand nombre de personnes qui souhaiteraient mettre un terme à leur addiction.

En Europe, une personne sur quatre fume et le tabagisme demeure la première cause évitable de mort dans le pays où 60 000 personnes meurent chaque année de leur addiction à la cigarette.

Il importe donc de rappeler que le sevrage tabagique est salvateur et qu'il implique toujours des bénéfices pour la santé, quel que soit le moment où il est effectué.

Facile & pratique:

Pas d'attente ni RDV

Service tout inclus:

Pas de frais cachés

Privé et confidentiel:

Emballage discret et paiement

Médicaments d'origine:

Prescriptions par nos médecins partenaires

Votre traitement à votre porte en 3 étapes simples
Remplissez votre formulaire médical
Choisissez votre traitement
Faites vous livrer gratuitement le jour suivant
Traitement disponible Arrêter de fumer
Boite Champix - Arreter de fumer
4.7/5 - 25 Avis

Champix

  • Permet l'arrêt définitif du tabac en 12 semaines
  • Meilleur taux d'efficacité de toutes les méthodes de sevrage
  • 44% des patients arrêtent définitivement

Les bienfaits du sevrage : une motivation pour arrêter de fumer

De nombreuses personnes craignent une prise de poids ou un excès de stress à l'arrêt de la cigarette. Si ces effets du sevrage tabagique sont fréquents, il est possible d'y remédier grâce à du sport et un régime adapté. Et le jeu en vaut la chandelle, car abandonner la cigarette présente des avantages pour la santé, le porte-feuille et la beauté. Avoir ceux-ci en tête permet de se motiver à arrêter de fumer et aide à rester déterminé.

  • Santé : Le principal intérêt du sevrage tabagique est de préserver sa santé. Dire adieu au tabac c'est préserver son appareil respiratoire et voir s'éloigner les risques de cancers, de troubles cardiovasculaires, et les affections causées par le tabagisme passif infligé à l'entourage.
  • Economies : Fumer coûte cher ! Un paquet de 20 cigarettes vaut entre 6,10 et 6,60 euros. Donc une personne qui fume un paquet par jour économise entre 2226 et 2409 euros en arrêtant de fumer.
  • Beauté : Le sevrage tabagique s'accompagne également d'avantages esthétiques. Le teint retrouve son éclat, les ongles et les dents ne sont plus jaunis par la nicotine et les cheveux redeviennent brillants.

Volonté, patchs, Champix, hypnose, acupuncture, sport, applications pour smartphones… Il existe tout un arsenal d'outils et de méthodes pour faciliter le sevrage, et il faut parfois en essayer plusieurs ou différentes combinaisons avant de trouver une thérapie efficace et adaptée à son style de vie.

Tableau comparatif des différentes méthodes pour arrêter de fumer

Méthodes Durée Coût Effets secondaires Taux de réussite
Arrêter seul avec la volonté Plus de trois mois. Sans coût. Sensation de manque. 10%
Gommes à la nicotine Traitement de trois mois recommandé. 5 euros : 24 gommes. Un fumeur moyen qui fume environ 20 cigarettes doit mâcher 12 gommes de 2mg en moyenne quotidiennes. Donc douze semaines de traitement coûtent 210 euros. Aphtes,
maux de tête,
constipation,
nausées,
vertiges,
insomnie,
brûlures d'estomac.
11%
Patchs nicotiniques Traitement de trois mois recommandé 60 euros pour un mois. Un patch par jour doit être utilisé donc trois mois de traitement s'élèvent à 150 euros. Eruptions cutanées,
nausées, diarrhées,
troubles du sommeil,
maux de tête. 15%
15%
Zyban Traitement de trois mois recommandé. 94 euros en moyenne pour 60 comprimés. A prendre à raison de deux par jour. Donc il faut débourser environ 190 euros pour une cure moyenne de huit semaines. Nausées, constipation,
fièvre,
troubles du sommeil,
maux de tête.
15%
Champix Traitement de trois mois recommandé. Environ 120 euros pour une boîte de 60 comprimés. La durée du traitement est de trois mois à six mois. Deux comprimés par jour doivent être pris. Le coût d'un traitement de trois mois est donc de 350 euros en moyenne. Nausées, diarrhées,
,flatulences et indigestions.
23%
Méthodes alternatives Une à cinq séances. Les prix sont généralement élevés et varient d'un endroit à l'autre. Pas d'effets secondaires connus. 20-30%. Il n'existe pas de preuves cliniques de l'efficacité de ces méthodes même si elles se sont avérées très efficaces chez certains patients. Le choix du thérapeute ne doit pas être fait à la légère. Il importe de se tourner vers un praticien agréé.

Arrêter seul avec la volonté

Certaines personnes arrêtent de fumer du jour au lendemain et décident de gérer seule les sensations de manque physique et psychologique sans substituts nicotiniques ni aide médical. Ce choix est économique mais s’adresse en majorité aux personnes peu dépendantes qui pourront également bénéficier de traitements homéopathiques.

Substituts nicotiniques

Les substituts nicotiniques tels que les patchs, gommes à mâcher et inhaleurs sont une aide au sevrage tabagique qui permet de ne pas ressentir de sensations de manque en arrêtant de fumer tout net, mais en réduisant progressivement sa dose de nicotine. Celle-ci est au départ similaire à celle fumée normalement et est réduite régulièrement jusqu’à l’arrêt total du traitement.

Médicaments

Contrairement aux substituts nicotiniques qui atténuent seulement le manque physique, les médicaments tels que le Champix ou l’antidépresseur Zyban, jouent sur l’aspect psychologique de la dépendance en supprimant l’envie de fumer ainsi que les symptômes de manque. L’ingrédient contenu dans le Champix, la varénicicline supprime la sensation de plaisir liée à la cigarette. Les tests cliniques ont montré que les chances de réussir son sevrage sous Champix sont multipliées par deux et demi par rapport au fait d’arrêter seul. Les chances de succès sont aussi une fois et demi plus grandes qu’avec le Zyban. A noter que les personnes ayant arrêté de fumer en restant six mois sous Champix, sont 70% à rester abstinents contre 50% de ceux qui arrêtent après trois mois. Le taux de réussite à 12 mois est d’environ 23%.

Méthodes alternatives

Les approches moins conventionnelles du sevrage tabagique telles que l'acupuncture ou l'hypnose ont l'avantage de ne pas présenter d'effets secondaires et donnent de très bons résultats chez certaines personnes. L'acupuncture, d'avantage réservée aux personnes peu dépendantes, fonctionne en stimulant la production d'endorphines qui permettent au corps de se relaxer et atténuent le manque. L'hypnose, est un état de conscience modifiée et de relaxation profonde dans lequel vous êtes ouvert aux suggestions négatives qu'un médecin peut vous faire sur la cigarette.

Arrêter de fumer grâce au Champix