Information sur les hemorroïdes

Hemorroides • Traitements contre les crises hémorroidaires

Dr Stamatios Poupalos Médecin généraliste

Les hémorroïdes sont extrêmement fréquentes et touché 1 personne sur 2 au cours de leur vie. Ce n'est pas normalement gros problème de santé, mais peut être extrêmement gênant. La plupart des hémorroïdes disparaissent d'eux même avec le temps ou suite à un changement d'alimentation ou d'activité, cependant, il est parfois nécessaire d'avoir recours à un médicament sur ordonnance voire d'une chirurgie, même si celle-ci est habituellement une option lorsque toutes les autres ont été explorées sans succès.

Il faudra passer une consultation en ligne (questionnaire) sur notre site pour obtenir une ordonnance auprès de notre médecin. Vous pourrez alors recevoir votre traitement sous 24 à 48h avec UPS dans une enveloppe neutre.

Traitements disponibles Hemorroïdes
Scheriproct ointment 30g box
4.7/5 - 11 Avis

Deliproct

  • Prouvé efficace contre les hémorroïdes
  • Soulage les douleurs, inflammation et démangeaisons
  • Contient du cinchocaine (0.5%) et prednisolone (0.19%)
Ultraproct
3/5

Ultraproct

  • Traitement prouvé efficace
  • Réduit l'inconfort lié aux hémorroïdes
  • Efficace contre les hémorroïdes internes et externes
  • Disponible sous forme de pommade et suppositoire

Hémorroïdes

Les hémorroïdes internes surviennent lorsque les structures qui bordent le canal anal s'enflamment. Ce sont des structures vasculaires, ce qui signifie qu'ils sont riches en vaisseaux sanguins. Ils surviennent principalement en interne, bien que les parties enflammées peuvent se frayer un chemin hors de l'anus, ce qui peut être très douloureux. Même lorsque les gonflements sont hors de l'anus, ils sont toujours considérés comme des hémorroïdes internes. Les hémorroïdes externes, en revanche, sont beaucoup plus rares et sont les caillots sanguins qui se forment sur le pourtour de l'anus.

Toujours un doute ? Passer une consultation en ligne gratuite avec notre médecin pour savoir quel traitement est adapté à votre situation.

Démarrer la consultation gratuite

Les symptômes

Souvent, les personnes ne sont même pas conscients qu'ils en ont, parce qu'ils ne ressentent aucun symptôme, mais si les symptômes apparaissent, ils peuvent inclure:

  • Des saignements vifs après être allé à la selles
  • Les hémorroïdes qui se déplacent vers le bas après être allé aux selles mais se replacent toute seule par la suite.
  • Ecoulement de mucus après le passage des selles
  • Démangeaisons anales
  • Anus douloureux et enflammé
  • Le besoin de retourner aux toilettes alors que vous en venez

Types d'hémorroïdes

La plupart des personnes sont touchés par la forme interne qui se présente comme des enflures de 2 à 4 cm au-dessus de l'orifice anal. Les hémorroïdes peuvent être classés en première, deuxième, troisième et quatrième degré.

  • Premier degré : Gonflement invisible de la muqueuse interne.
  • Second degré : Les hémorroïdes se déplacent après être allé aux selles mais se remettent en place par la suite.
  • Troisième degré: Il s'agit de petites boules qui tombent près de l'orifice anal après être allé aux selles mais peuvent être repoussé à l'interieur.
  • Quatrième degré : Il s'agit ici de plus grosses boules qui peuvent être repoussées à l'intérieur.

Les hémorroïdes externes (Perianal haemotoma) sont très rares: Il se forment sous la peau, près de l'anus. Elles sont fermes et douloureuses et peuvent devenir bleue ou pourpre parce qu'un caillot de sang s'est formé à l'intérieur.

Les facteurs à risque

Les hémorroïdes peuvent affecter n'importe qui, mais restent plus fréquent chez les personnes de plus de 50 ans. Elles peuvent aussi survenir suite à un régime alimentaire conduisant à la constipation due la pression provoquée sur veines rectales ou anales.

Vous pouvez également être plus enclins à développer des hémorroïdes si vous êtes en surpoids, enceinte ou si vous devez régulièrement soulever des objets lourds, en raison de la pression supplémentaire sur les vaisseaux sanguins pelviens. De longues périodes de diarrhée ou si les hémorroïdes touchent votre famille, vous êtes aussi à risque.

Prévention

Les hémorroïdes ne peuvent pas toujours être évités, mais en évitant la constipation et en s'assurant d'une bonne digestion aident à réduire considérablement les risques. Vous pouvez le faire en suivant un régime alimentaire qui est riche en fibres, boire beaucoup d'eau et surtout minimiser la consommation d'alcool. Rester physiquement actif peut également faire en sorte que vos intestins restent en bonne santé. Si vous êtes en surpoids, vous pouvez également vouloir envisager de perdre du poids, car cela peut être utile.

Trouver un traitement

Si les régime et les exercices physiques ne sont pas suffisants, vous pouvez vous diriger vers des traitements conçus pour fournir un soulagement des symptômes immédiat et réduire l'inflammation. Ces types de traitements peuvent être soit des suppositoires, pommades, gels ou sprays. Les différents médicaments sont les suivants: Anusol HC, HC Anugesic, Proctofoam, Proctosedyl, Scheriproct, Ultraproct, Uniroid, Xyloproct et Betnovate.

"Les hémorroïdes peuvent être très désagréables et parfois ils vont nécessiter un traitement pour soulager ces symptômes douloureux."

Dr Stamatios Poupalos

Docteur - HealthExpress

Etape 1 - Remplissez la consultation médicale en ligne.

Etape 2 - Notre médecin vous confirme par email la prise du médicament.

Etape 3 - Connectez-vous à votre espace membre sur le site pour consulter les prix et recevoir votre traitement avec UPS dès le lendemain.

Comment devraient-elles être traitée ?

Les traitements des hémorroïdes dépendront de la gravité et de la persistance des symptômes. La plupart du temps les gonflements s'estompent par eux-mêmes, ou avec des aides alimentaires, comme l'augmentation de fibres et d'eau pour garder les selles molles. Votre médecin sera susceptible de recommander une alimentation riche en fibre, beaucoup d'eau, faire de l'exercice ou prendre des laxatifs, avant de penser à un traitement plus intensif.

Si le régime et l'exercice ne vous aide pas, il vous sera conseillé de prendre un traitement sur ordonnance conçus pour aider à fournir un soulagement symptomatique immédiat et pour aider à réduire l'inflammation. Ces types de traitements peuvent être soit des suppositoires, pommades, gels ou sprays. Les options comprennent ordonnance Scheriproct, Ultraproct, tous deux disponibles sur HealthExpress.

Si le régime et les traitements ne sont pas en mesure de produire des résultats, d'autres plus sur-mesure peuvent être explorées. Toutefois, c'est plutôt rare et cela se produit surtout dans le cas des gonflements du quatrième degré. Celles-ci pourraient inclure des bandes, des injections, la coagulation infrarouge ou la chirurgie.

Quelles sont les causes des hémorroïdes?

Les hémorroïdes peuvent être le résultat d'un certain nombre de facteurs différents, mais elles sont plus souvent associées à la constipation. Les intestins constipés peuvent exercer une pression supplémentaire sur les vaisseaux rectaux, provoquant une inflammation de cette zone.

D'autres facteurs qui peuvent rendre les patients plus vulnérables aux hémorroïdes comme les grossesses, le surpoids et l'obésité, la toux chronique, la diarrhée et l'âge (après 50 ans).

Est-ce dangereux?

En général, les hémorroïdes internes ou externes ne sont pas dangereuses. Cependant, vous devez également en parler à votre médecin si vos hémorroïdes s'aggravent, ou si vous n'avez pas remarqué une amélioration de vos symptômes.

Quelle est la différence entre les hémorroïdes internes et externes?

Les hémorroïdes internes sont ceux qui forment à l'intérieur du rectum et qui sortent de l'anus après être allé à la selle, ce qui est connu comme un prolapsus. Les hémorroïdes externes sont des caillots sanguins qui se forment autour des bords de l'anus, ce qui est beaucoup plus rare.

Est-ce que les hémorroïdes disparaissent d'eux-mêmes?

La plupart du temps, les hémorroïdes externes et internes peuvent disparaître d'eux-mêmes sans traitement. Il est parfois juste suffisant de boire beaucoup d'eau, de faire un peu plus de sport et d'enrichir son alimentation de fibre. Cependant, si vos symptômes persistent pendant plus de sept à dix jours, il est généralement conseillé d'en parler à votre médecin pour obtenir un traitement.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes ne sont font pas forcément ressentir, mais si c'est votre cas, vous pouvez avoir des saignements de l'anus, des douleurs, des inflammations et des démangeaisons.

Est-il vrai que la position assise sur les surfaces froides provoquent des hémorroïdes

Non, mais c'est un mythe très répandu. Comme mentionné précédemment, elles sont le résultat de la pression exercée sur les vaisseaux sanguins du rectum.

Aurai-je toujours besoin d'un traitement?

Les hémorroïdes ont tendance à disparaître de leur propre chef, mais si vos symptômes s'aggravent et que les autres méthodes de traitement ont été explorées, l'élimination physique des hémorroïdes peut être recommandée par votre médecin.

Il y a t-il des risques que j'en ai encore dans le futur?

Environ 50% des gens vont éprouver des hémorroïdes à un moment donné dans leur vie à un certain degré. Si vous avez eu des symptômes avant, il est possible que vous pourriez développer à nouveau, parce que certains des facteurs de risque d'hémorroïdes peut-être encore présents ou vous pouvez simplement être génétiquement plus susceptibles de développer des symptômes.

Quels sont les différents types de traitements?

Les différentes solutions contre les hémorroïdes incluent des changements de mode de vie, la pratique d'un sport et les médicaments en vente libre ou sur ordonnance. Parfois, des procédures réelles peuvent être recommandées, si ces méthodes n'ont pas été suffisantes.

Les médicaments sur ordonnance peuvent être composés de corticostéroïdes pour traiter l'inflammation ou peuvent simplement contenir les anesthésiques locaux pour soulager l'inconfort. Votre médecin peut également recommander des analgésiques pour soulager les symptômes ainsi que du repos.

Les procédures physiques comprennent des injections, la coagulation, la chirurgie comme une hémorroïdectomie infrarouge ou des traitements pour réduire le flux sanguin vers les hémorroïdes

Les hémorroïdes saignent toujours?

Le saignement est un symptôme commun des hémorroïdes, cependant, parfois un gonflement peut avoir lieu sans saignement.

Démarrer votre consultation gratuite