Mis sur le marché français en 2001, l'implant est un moyen de contraception efficace à près de 100% pendant trois ans. Ce petit bâtonnet de plastique souple est de la taille d'une allumette et contient un progestatif microdosé.

Il peut être inséré facilement et rapidement sous la peau de l'avant-bras de la patiente, par le gynécologue qui effectue une petite incision. Il a la particularité de contenir du sulfate de baryum, une substance qui le rend visible au rayons X.

L'implant actuellement disponible s'appelle Nexplanon, il a remplacé Implanon en 2011 et en est une version améliorée. Depuis le 31 mars, il est remboursé à 65% par la sécurité sociale.

Un service plebiscité

3,987 avis clients

4.8/5
Service tout inclus:

Pas de frais cachés

Privé et confidentiel:

Emballage discret et paiement

Médicaments d'origine:

Prescriptions par nos médecins partenaires

Traitement livré à votre porte en 3 étapes faciles
Completez votre questionnaire médical
Choisissez votre traitement
Bénéficiez de la livraison 24h offerte
Traitement disponible Contraception
Cerazette minipilule
4.9/5 - 58 Avis

Cerazette

  • La pilule Cezarette est efficace à plus de 99% comme contraceptif féminin.
  • Ce traitement offre aux femmes particulièrement sensibles aux œstrogènes une méthode de contraception fiable et tout aussi efficace que les pilules à base d'œstrogènes.
Boite Cilest - Pilule contraceptive
4.9/5 - 35 Avis

Cilest

  • Prise sur 21 jours suivis d'une pause de sept jours
  • Efficace également dans le traitement de l'Endométriose et des symptômes prémenstruels
  • Agents actifs : nogestimate (250 ùcg) et éthinylestradiol (35 mcg)
  • Disponible pour 3 et 6 mois
Boite Pilule Femodene
4.9/5 - 9 Avis

Femodene

  • Efficace à 99%
  • Réduit l'abondance de vos règles
  • Soulage les douleurs prémenstruelles
  • Agents actifs : gestodène (75 mcg) et éthinylestradiol (30mcg)
Afficher plus de traitements

Comment agit l’implant contraceptif ?

L'implant contraceptif est également appelé implant progestatif car, comme les pilules microprogestatives, il contient une très faible dose de progestérone de synthèse. Celui utilise pour Nexplanon s'appelle de l'étonogestrel, il est libéré en continu directement dans le sang et agit de trois façons :

  • Il empêche l'ovulation.
  • Il épaissit la glaire cervicale pour bloquer le passage des spermatozoïdes vers l'utérus.
  • Il amincit la muqueuse utérine, rendant impossible la fixation d'un œuf. Cela garantit une protection, dans les rares cas où l'ovulation et la fécondation auraient tout de même eut lieu.

Ce contraceptif a un taux d'efficacité de plus de 99%, principalement parce qu'il ne peut pas être oublié.

A quelles femmes s’adresse-t-il ?

L’implant peut être une solution pour les femmes qui oublient fréquemment leur pilule. À base de progestatif micro dosé, il est adapté aux femmes présentant des risques de maladies cardiovasculaires, aux fumeuses et à celles qui supportent mal les œstrogènes et ne peuvent pas prendre de pilule combinée.

Contrairement aux autres contraceptions, Nexplanon convient aux femmes qui allaitent. En revanche, il est déconseillé à celles présentant des antécédents de phlébite, d'embolie pulmonaire, ou des risques de tumeur associés à la prise d'hormones sexuelles. Il n'est pas non plus recommandé en cas de saignements vaginaux inexpliqués ou de maladie du foie.

Les médicaments contenant du millepertuis et les traitements contre l’épilepsie, la tuberculose, le VIH, ou certaines maladies infectieuses sont incompatibles avec Nexplanon.

Pause de l’implant progestatif

Nexplanon doit être mis en place dans les 5 jours suivant le début des règles. Il est actif 24 heures qui suivent la pause.

L'insertion réalisée en anesthésie locale dure cinq minutes. Le gynécologue glisse l'implant sous la peau au moyen d'une aiguille spéciale. Une fois posé il est discret et indolore.

La femme redevient fertile rapidement après le retrait du dispositif, généralement au bout de trois semaines. Celui-ci peut être enlevé facilement à tout moment, par exemple si la patiente présente des effets secondaires.

Effets secondaires

Comme les pilules microprogestatives , l'implant peut entrainer des tensions mammaires et des saignements hors périodes de règles ou bien une absence de menstruations. Les menstruations mettent entre six mois et un an à se régulariser.

Il arrive que l'implant provoque une prise de poids, cela concerne particulièrement les femmes qui sont en surpoids et celles qui ont pris au moins 15 kilos lors d'une grossesse précédente. Les patientes pesant plus de 80 kilos doivent changer leur implant tous les 24 ou 30 mois.

Nexplanon peut également entraîner de l'acné ou aggraver celle déjà présente. Mais la plupart des effets secondaires s'estompent au bout de trois à six mois et l'implant n'est pas incompatible avec de bons traitements de la peau ou un régime alimentaire.

Toutes les contraceptions