Les symptômes de la gonorrhée

La gonorrhée, est la plus ancienne des maladies vénériennes. Elle est également connue sous le nom de chtouille ou encoure chaude pisse car son symptôme principal est une sensation de brûlure en urinant. Celle-ci est liée à une inflammation de l'urètre.

Extrêmement contagieuse, elle est la deuxième IST la plus répandue après la chlamydiose, dans le monde. Depuis 1998, on observe une recrudescence de la gonorrhée.

Elle se transmet lors de rapports sexuels vaginaux, anaux ou oraux, mais aussi parfois pendant l'accouchement. Après la contamination, la maladie met entre deux à dix jours à se manifester. Elle peut également demeurer asymptomatique.

Facile & pratique:

Pas d'attente ni RDV

Service tout inclus:

Pas de frais cachés

Privé et confidentiel:

Emballage discret et paiement

Médicaments d'origine:

Prescriptions par nos médecins partenaires

Votre traitement à votre porte en 3 étapes simples
Remplissez votre formulaire médical
Choisissez votre traitement
Faites vous livrer gratuitement le jour suivant

Symptômes chez l’homme

L'homme est l'hôte le plus fréquent de Neisseria gonorrheae, le germe à l'origine de la gonorrhée. Sur les 500 000 cas annuels, la majorité sont des hommes de moins de 30 ans.

Chez l'homme la maladie peut provoquer des :

  • Une difficulté à uriner s'accompagnant de brûlures, de douleurs ou de démangeaisons à l'urètre.
  • Une rougeur au méat urinaire (orifice par lequel est évacuée l'urine).
  • Un liquide purulent blanc ou jaunâtre s'échappant par l'urètre.
  • Des douleurs testiculaires.

Symptômes chez la femme

Chez la femme, l'infection peut se manifester par :

  • Des douleurs au bas-ventre.
  • Des pertes vaginales malodorantes et jaunâtres.
  • Des picotements ou brûlures à la miction.
  • Des douleurs pendant les rapports.
  • Des saignements hors périodes menstruelles, ou des règles anormalement abondantes.

Symptômes plus rares

Plus rarement la contamination lors de rapports oraux ou anaux peut entrainer une inflammation de la gorge ou du rectum. Si la première demeure souvent bénigne. L’atteinte du rectum peut s’accompagner de douleurs de démangeaisons et de saignements anaux.

Une infection par souillure (sécrétion infectée sur les doigts) peut provoquer des problèmes ophtalmologiques comme une conjonctivite ou des ulcères ou trous à la cornée.

Dans la plupart des cas, l’infection reste locale, mais il arrive qu’elle se généralise (1% des cas) et pénètre la circulation sanguine, provoquant alors de la fièvre et des inflammations articulaires. Dans ce cas de figure, le cœur et le cerveau peuvent être touchés.

Complications

La gonorrhée est bénigne si elle est prise à temps mais elle peut également entrainer de graves complications. Tout d'abord elle peut faciliter la transmission du VIH.

Chez la femme, l'inflammation peut s'étendre à l'endomètre, aux ovaires et aux trompes de Fallope et causer une maladie inflammatoire pelvienne (MIP) menant à l'infertilité. La gonorrhée peut aussi déclencher une grossesse extra-utérine et tubaire. Chez l'homme, cette maladie affecte également la fertilité en cas d'inflammation de la prostate ou de l'épididyme, le canal qui conduit le sperme.

Pour toutes ces raisons et parce que la gonorrhée peut être asymptomatique, il est essentiel de se faire dépister. Un prélèvement local suivi d'une mise en culture et d'un examen microscopique permet de déceler la présence de germes. Ensuite un traitement antibiotique par injections ou tablette pourra être prescrit par le médecin.

Consultation gratuite